Le bol de polenta / Repas express #1

En cheminant vers une nourriture végétale, j’ai voulu (et je veux encore) tester tout plein de trucs nouveaux, des ingrédients chelous, des recettes un peu complexes et des substituts qui ne me manquent pas forcément mais que j’aime pouvoir goûter par curiosité (ok, et gourmandise un peu). Mais des fois, j’aime bien aussi avoir un plat express tout bête que je peux faire tout le temps et que je peux adapter selon ce que j’ai chez moi. Par exemple il y a le dahl de lentilles, le chili, les soupes et salades, les tartes… et puis le bol de polenta comme aujourd’hui.

Alors déjà, j’aime bien manger dans un bol parce qu’on en met moins à côté, que c’est plus facile à mélanger et j’ai l’impression d’avoir plein de surprises sous les couches de légumes alors j’aime bien. La polenta je croyais ne pas aimer, mais c’est parce que la seule fois qu’on m’en a fait manger petite elle était très nature. Finalement c’est délicieux. Donc un bol de polenta : banco ! Là j’ai fait avec ce que j’avais en stock, c’est à dire pas grand chose, mais je mettrai d’autres idées à la fin.

Le principe de base c’est de la polenta cuite dans un mélange d’eau et de lait (éventuellement enrichi de bouillon de légumes, herbes séchées, champignons déshydratés…) et on met ce qu’on aime dessus. Avec des trucs qui font un peu italien, c’est encore mieux.

Pour deux gros mangeurs avec des petits restes :

La polenta : (à faire plutôt après la poêlée, pour qu’elle soit bien chaude et crémeuse au moment de manger)

  • 150g de polenta
  • 45cl lait
  • 45cl eau
  • 1/2 bouillon de légumes (opt.)
  • huile d’olive et ail en poudre
  • (opt. : du concentré de tomate, des herbes séchées, des champignons déshydratés, … ce qui vous fait plaisir !)

Mettre le lait, l’eau et le bouillon de légumes à bouillir. Quand c’est le cas, verser en pluie la polenta, fouetter puis quand ça commence à épaissir mélanger à la cuillère en bois. Dès que vous atteignez la consistance qui vous plaît, ajouter l’huile d’olive et l’ail, mélangez et mettez dans deux bols la quantité désirée (beaucoup pour nous donc) (mon amoureux est un peu italien, on a une excuse).

La poêlée : 

  • 2 gousses d’ail
  • 4 petites courgettes
  • 1 bonne poignée de basilic frais (séché ou congelé j’imagine que ça marche aussi)
  • des tomates (ici j’ai mis des tomates cerises en conserve, mais des fraîches iraient très bien)
  • huile d’olive, sel, poivre

Émincer les gousses d’ail et les faire revenir dans un peu d’huile d’olive, ajouter les courgettes coupées comme on veut (en petits dés pour moi) et laisser un peu griller. Ajouter ensuite les tomates ou la conserve et laisser cuire environ 5-10 minutes. J’aime bien quand ça croque alors je ne les laisse pas longtemps. À la fin, ajouter le basilic frais, le sel, le poivre et mélanger. Ajouter sur la polenta dans le bol.

Les bonus :

  • Roquette
  • Crème fromagère : la moitié d’une brique de crème de soja + 3 CS de levure malté + sel, ail en poudre, poivre (inspirée du blog leculdepoule)

Ajouter ces deux choses dans le bol et buon appetito (oui, j’ai fait de l’italien) (et oui, j’ai vérifié sur un moteur de recherche l’orthographe.)

 

2 comments Add yours
  1. C’est ça l’astuce de la polenta, la faire à la dernière minute ! Parce que oui sinon c’est moins bon ! Je garde ça en tête pour quand j’en referai 🙂

    1. Exactement, je n’ai pas pensé à le faire de cette façon cette fois-ci et c’est vrai que ça perd un peu de son crémeux !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *