Cru : j’ai testé pendant une semaine

Au mois de mars, j’ai décidé de manger cru pendant une semaine. D’habitude j’ai tendance à perde du poids en hiver, mais cette année force est de constater que la Corrèze m’a bien profité ! J’avais aussi la peau un peu encrassée, je me sentais tout le temps lourde après les repas et n’arrivais pas à gérer ma satiété, et j’avais envie de plein de légumes et fruits crus, sans trouver la motivation/l’envie d’en préparer régulièrement pour les intégrer à nos repas.

Mes motivations premières étaient donc :

– nous habituer à plus de crus et nous donner envie ensuite d’en intégrer plus souvent à notre table en plus de la traditionnelle salade verte

– ressentir un état de “mieux”, de légèreté après les repas

  • perdre 1-2 kilos qui se sont installés cet hiver sans diminuer forcément les quantités et donc ne pas se sentir frustré
  • apporter un max de vitamines à mon organisme pour le changement de saison et à l’approche du printemps (ouiiiiiii !!!!!)
  • moins cuisiner et me concentrer sur d’autres choses que la préparation des repas
  • changer mes habitudes et ainsi me préparer à une période de jeûne d’environ 7 jours plus tard dans l’année

Je savais déjà que la semaine ne serait pas 100% crue, puisque j’avais un restaurant prévu le vendredi midi et que je n’étais même pas sûre de pouvoir y manger végétalien. Mais au-delà de ce resto, j’ai rapidement eu des maux de ventre et des difficultés au niveau du transit et de la digestion. J’ai donc préféré alterner du cru et du cuit, en intégrant des aliments faciles à digérer comme les pâtes blanches.

Le samedi, je fêtais également nos 4 ans avec mon chéri et je me suis donc laissée porter sans même penser à cette semaine crue : j’étais partie dans l’idée de ne pas m’obstiner et de lâcher prise s’il le fallait, cette journée en faisait partie (surtout que bon, mon amoureux m’a emmenée dans un resto avec menu végétalien, c’est assez rare dans le Limousin alors il fallait en profiter !!)

Le menu :

Lundi : 1 pomme + amandes, 3 dattes et des noix de cajou / salade variée (mizuna verte et violette, feuilles de moutarde, laitue rouge, batavia), carottes, radis, champignons + citron huile de colza et olive et des graines / une banane séchée, des copeaux de noix de coco et une infusion / pad thaï de courgettes (avec carottes, plein plein de salades, radis, sauce cacahuète-sauce soja-citron-coriandre-ail) + une bliss ball (faite avec le reste de beurre de cacahuète maison dans le blender + pâte de dattes et le tout roulé dans du cacao)

Vegan raw Pad thaï

Mardi : 1 pomme, 3 dattes et amandes, noix de cajou / concombre, avocat écrasé, radis, carottes, olives (c’est cru ?), 2 bliss balls / 1 banane, quelques cuillères de purée 3 noix + une infusion / des olives grignotées avant le repas, une salade avec les restes du midi (huile de colza, vinaigre d’estragon) et des makis crus (6 pièces soit une feuille de nori : purée d’avocat ou cacahuètes fromagère, champis hachés très finement marinés dans du vinaigre de riz + radis, concombres, et carottes et bonus sauce fromagère) + une bliss ball

Vegan raw maki  

Mercredi : un smoothie (kiwi, ananas, orange, mangue) + quelques amandes + des cacao nibs crus / 2 rouleaux de makis crus + la même salade, deux bliss balls / quelques cuillères de purée 3 noix / des olives et noix de cajou grignotées, quelques kumquats (pas faim)

Jeudi : une banane et une barre (pas crue je crois) / un plat de pâtes sauce tomate levure maltée… et une bliss ball #oupsi / une banane / une soupe crue et une bliss ball

Vendredi : rien le matin / une assiette de frites et une de salade (resto pendant une journée formation) / une part de broyé du Poitou et des cannelés / le reste de pâtes (journée craquage !!)

Samedi : un smoothie rose / une soupe de lentilles avec un toast de betterave et pomme, des samoussas façon couscous avec de la salade, des perles du Japon dans du lait de coco avec des agrumes / pain-margarine-chocolat / soupe crue

Pinkk smoothie

Dimanche : du yaourt avec des flocons, noix, fruits secs… / une grande salade verte et du chocolat / quelques noix de cajou / couscous de légumes

Salade toute verte à l'avocat

Bilan :

Je n’avais pas prévu que mon système digestif serait à ce point mis à rude épreuve. Effectivement, même si je me suis sentie plus légère au bout de deux jours, j’ai dû rapidement reprendre des aliments cuits pour être sûre que les nutriments passent un minimum. Cependant, j’ai quand même beaucoup apprécié cette semaine. J’ai maintenant davantage envie de mettre du cru dans mon assiette. J’ai aussi dégonflé du ventre et ai perdu un peu de poids (difficile de jauger sans balance mais mes pantalons sont contents), j’ai eu moins de grosses fringales, j’étais en forme et je n’ai pas passé beaucoup de temps en cuisine.

EDIT : j’ai fait cette “cure” mi-mars et on est maintenant fin avril. J’ai repris les kilos perdus, par contre j’arrive maintenant à intégrer du cru dans nos repas : on boit pratiquement tous les soirs un verre de kéfir avant le repas, et on essaie d’en profiter pour manger des radis, carottes en bâtonnets,…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *